Super Mario Brothers : La BD

Le forum de la BD sur l'univers de Mario et Luigi !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

The Eight Fragments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 The Eight Fragments le Ven 16 Oct - 21:26

Luphomius

avatar
Toudou
Toudou
Chat-Pitre 1 The Legend
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
merci Oni pour le dessin O ^O/



«Il y a plusieurs centenaire de notre ère , Une grand guerre fit rage opposant le Bien au Mal , Ceux si réanimèrent alors une Créature affreuse et sanguinaire , n'ayant que pour seule vocation le meurtre , le terrible et Déchu Yexxar . Alors que le (noeux) destin (vous etes sensé rire là ) n'était pas en leur faveur , Les héros du bien réussir grâce à un audacieux Stratagème à vaincre cet arme de destruction  , pour cela Ils usèrent de ruse et de malice , en utilisant  leur Pouvoirs élémentaires afin de briser l'essence du mal de l’Âme de Yexxar , celui si fut libre et les morceaux entièrement constituer de Noirceur furent  …»
YADRAM ! YADRAM REVEILLE TOI PUTAIN ! (Oups j'ai oublié de dire que le langage pouvait être fleuri.. escuuuuuse me priiincess ;3 )
Suite a cela le silence régna dans la salle Le maître s'approcha de Yadram , Prépara sa règle , se mit en posture d'attaque , mit la règle au dessus de la tête du pitoyable Yoshi et approcha sa bouche de son oreille et se mit a susurrer
-REVEILLE TOI CONNARD ON NE DORS PAS DURANT MES COURS
je me reveillis en sursaut et me fouetta le nez sur la règle , le professeur ayant déjà amorcer celle-ci de manière a ce qu'elle revienne sur mon nez de la même manière qu'un enfant Tire une branche afin de mouiller les camarades de derrières car , se matin même , la rosé avait percé .
//PAF///
-AAAAAAH , cria -je toute en reprenant mes esprits
-M.YADRAM , votre père se coupe pas les veines pour que votre instruction sois bâclé , Il eu souhaité des cours particulier alors votre devoir et donc d'E-Tu-Di(o)-Er
Vous comprenez ? Sale âne battée , vous ne méritez pas la pension que votre père vous verse.
je venait a peine de se tirer de son sommeil , entrouvris les yeux et contempla la salle que j' étais maintenant si habituer à côtoyer. La salle était construite dans un énorme arbre creux , la salle était très large bien qu'elle me parût si petite de l'extérieur. Au centre de la salle était situé plusieurs petites souche qui servait de table de fortune et était équiper , pour unique chaise , de petit champignon , qui me semblait assez confortable. En face de moi un énorme tableau , directement incruster dans l'arbre et je pouvait voir a ma droite une grande bibliothèque contenant des manuels d'histoire et de français mais surtout , elle était constituer pour mon plus grand bonheur de bouquin sur la Botanimagie , chaque séance de botaniemagie était celons moi les cours les plus passionnant ,j' aimais gambader dans la foret , parler au animaux , interpréter les paroles des plantes et me lier aux plante pirhana . J' aimais beaucoup aussi quand j’eus essayer de pratiquer la magie Elementaire des plantes afin de lancer des attaques dévastatrices sur le petit mannequin d’entraînement . Tout en songeant , Je regardais d'un air nostalgique a travers , l'unique  fenêtre de la pièce ,le ciel bleu et son soleil chatoyant . En effet je me trouvait être en cours durant les vacances , ce qui ne lui déplaisait guère mais j' enviait mon enfance , où je disposais de vacances tranquille sans se vieux Yoshi a barbe,Hystérique, du nom de Momo, un aventurier de renommer , ayant visiter le monde a mainte reprise tout en exerçant son principal hobby , La pêche .
Momo n'arretter pas de grommelait et me voyant  dans mes songes décida de reprendre son cours
« Bon je disais quoi avant que ce sale bâtard m’eut forcer a interrompre mon cours …»
vous parliez de la Grande Légende maître , dis-je sur un ton calme
Petit Impudent , comment ose tu me reprendre … mais tu as raison ainsi le cours peut reprendre... donc je disais... « en utilisant  leur Pouvoirs élémentaires afin de briser l'essence du mal de l’Âme de Yexxar , celui si fut libre et les morceaux entièrement constituer de Noirceur furent dispersé et confier a chaque Héros de Lumière.. un cœur ne pouvant être constituer uniquement de lumière , Yexxar dut garder un fragment afin de ne pas perdre la vie»
Messieurs ?
Oui jeune Insolant ?
Vous dites que le Yexxar eut garder un fragment de noirceur
Oui c'est exact
Mais , aux dernière nouvelle Yexxar fut sauvagement assassiner non ?
Oui.. et cela m’inquiète beaucoup...
Pensez vous que quelqu'un souhaite reformer cette âme de pur despoir ?
J'en étais venu a la même conclusion... vois tu , pour récupérer ces morceaux d’Âme ….il faut.. tuer son détenteur et je crois que le moment et venu pour moi de te confier quelque-chose..
quoi donc maître ..?
Je ne craint que
BANG BANG BANG
Que ce passe -t-il , dit le vieux fou .. ce qui inquiétai c'était que c’était la 1ère fois que je le voyais inquiet
BANG BANG BANG
Le coups retentissez plus fort , et la cadence accellerai … une petite voix faiblarde en pleure finit par ce faire entendre
-OUVREZ MOI LA PORTE snob  S'il VOUS PLAIT snob  POUR L AMOUR DE DIEU Sniff  OUVRER LA PORTE AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH IL SE RAPPROCHE DEPPECHER VOUS AAAAAA..sanglots......au..au..au secours.. aidez.. aider moi.. s'il vous plaît... je.. je.. protéger .. au moins mon fils...
- NON.. maman.. non.. je ne  t'abandonnerais pas.. on continue.. ensemble et … NON LACHEZ LA .. MAMAN .. MAMAN REVIEN NON , N 'OSEZ PAS UNE SECONDE A TOUCHER A UN SEUL DE TES CHEVEUX NOOOOOOON MAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN....
j'étais paniquer , une scène d'horreur n’exposais a moi et je ne pouvais rien faire j’entendis des coups de couteau .. de plus en plus rapides , des cris et des pleurs et le 2ème inconnu qui ne fessait que de taper a la porte de plus en plus vite de plus en plus fort et implorer notre aide puis nous entendîmme un petit bruit.. ce seul bruit décida enfin maître a ouvrir la porte.. ce bruit qui déchira se vacarme.. ce bruit .. tout le monde pouvait le reconnaître.. un bruit aigu et remplis de tristesse.. le bruit qu'une personne produit lorsqu’elle vient de perdre son étoile..un Yoshi bleu que j'estime avoir 14 ans rentrât dans la pièce en pleurs , c'était un Yoshi de couleur blanche , disposant de long cheveux bleu , avec des vêtement en lambeaux et d'importantes blessures je m’approchât de ce petit Yoshi et l'emmena dans la bibliothèque , plus particulièrement dans l'espace lecture , avec des fauteuils confortable , la ou il pourrait se reposer. J'entendais maître s'affoler et plusieurs coup de couteaux retentirent j’entendis le sont de plusieurs sorts .. le bruit était insupportable puis un deuxième bruit... semblable au 1er.. le maître cria et ..stin  .. une autre étoile venait a être détruite.. sans que je ne puisse rien faire .. encore un mort... mais je ne laisserais pas ce petit Yoshi mourir.. j'avais maintenant 17 ans et je ne pouvais pas le laisser mourir , après tout je suis maintenant la seule figure auquel il peut encore se rattacher.. et il se mit a pleurer et sangloter..
puis .. nous entendîmes des bruits de pas.. les pas se rapprocher .. je mit le doigt sur la  bouche de l'enfant celui ci écarquilla les yeux je me retournât et je vit une massue s'abattre sur ma personne .. je ne pût réagir et fut sonné sur le champ.. l'enfant pleurais et le dernier non que je put entendre avant d’être dans les vapes était un Koopa de grande taille qui se mit a dire avec une voix de ténor
bien... plus que 5 maintenant...

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Pouçentage de Survie :

Yadram : 10%
Léo Astaroth : 10%
??? : 100%
??? : 100 %
??? : 100%
??? : 100%
??? : 100%
Yexxar : 0%

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: The Eight Fragments le Ven 16 Oct - 21:49

j'aime bien^^ ça à l'air sympa^^ et prometteur! hâte de voir la suite^^ (uhuh)

edit:ça veut dire quoi ane batté? x)

Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendoflink.forumactif.org/

3 Chapitre 2 : la tour céleste le Sam 17 Oct - 13:50

Luphomius

avatar
Toudou
Toudou
Quelque part, dans village paisible...

-RENDS MOI MON JOURNAL TOUT DE SUITE !!!!
-non =3 je vais le lire d’abord.
-NE FAIS PAS CA !!!!
-je vais me gêner tiens ! alors, première page…
-NE LE LIT PAS !!!
-oh…intéressant…
-OK TU L’AURA VOULU !!!
-et comment va tu venir là ? tu sais grimper au arbres ?je te rappelle que tu as le vertige =3
-GGGRRRR !!!
-Qu’est ce qui ce passe ici ?
-argh ! le directeur ! tiens ! je te le rend !t’as de la chance !*lance le journal et descend de l’arbre*
-*attrape le journal* umpf…merci.
-un jour, j’y arriverais…à le lire…
-allons les enfants, j’ai entendu crier . qu’est ce qui s’est passé ?
-M’sieur, on est plus des enfants, on a 17…
-désolé, mais en vous voyant vous chamailler…héhé.
-(les deux) groumpf
DDDRRRIIINNNGGG
-ah ! la récréation est terminé ! retour en cours !
soudain, un personne arriva dans la cours à bout de souffle.
-messiuer…pfff…le directeur…pff…un messsage…pff…pour vous….pfff…
-venez par là ,nous serons plus tranquille…
cyane,tina, allez en cours !
-(les deux) oui messieurs…

cyane :faut que je trouve une autre cachette maintenant…
Tina :bah. Je vais le trouver comme d’hab =3
Cyane :oui mais cette fois-ci…
-LES FILLES
-oui messieurs.

*en cours*
le prof :aujourd’hui nous allons voir les équations à 10 inconnues. Vous allez voir, c’est facile.
Cyane :pitié pas des équations…
Si je dit : X+YxZ+3L-D2(au carré)x5G+H-RxT+(-A), ça fait combien ?
Toute la classe :OO
-alors ?
256,madame !
-Bien hervé !
-tina :comment il a fait ??
-en voici une autr//TOC TOC TOC //
-c’est  ouvert !
le directeur entra.
(tout le monde se lève) BOUJOUR MeSSiEurS LE DIRECTEUR
-oui bon, asseyez vous. Je suis venu vous voir car il s’est passé un chose très grave.
Cyane :Oui, Elle a failli lire mon journal intime !
Tina :failli,juste…
-ce n’est pas de sa que je parle ! reprenons…
le directeur sortis plusieurs images d’une pochette et en colla 2 au tableau.
Voilà. A gauche, c’est la ville de Yoshilia, et à droite, Yoshara.
-‘sont pas foulé sur les nom.
-chut !
Les deux images montraient 2 belles villes colorés en pleine de vie. La 1er était au pied d’un volcan éteint, la 2ème au milieu d’une forêt. Des lieux radicalement opposés.

le directeur colla deux autres images.
Il y a quelques jours…une étrange armée à envahie la région… et les villes de Yoshilia et Yoshara ont été… complétement rasé.
-(tous) QUOI ???
les 2 autres images ne montrait que des ruines. Yoshilia, la ville du volcan n’était plus qu’un tas de pierres, et Yoshara, une plaine. Plus que quelques arbres encore debout, dont un arbre géant.
Soudain, quelqu’un entra dans la salle.
Tina : le messager de tout a l’heure !
Le directeur prit un air horrifié.
-les enfants, je viens d’apprendre que la ville de Koopaqua (super nom) a aussi… disparu de la carte…
un silence de plomb s’abattu sur la classe.
Cyane :koopaqua ?c’est ma ville d’origine…
Le directeur colla deux images que lui avait passé le méssager.
-koopaqua, la célèbre ville balnéaire, s’est transformé en marais de pierres… dans aucunes des 3 villes il n’y a eu des survivants…
soudain,quelqu’u posa une question.
-et nous, messieurs ? Skya, notre ville, est  la plus proche de Koopaqua !
-eh bien…nous avons des raison d’espérer ne pas être envahi. Il y a des villes plus proches de Yoshara que Koopaqua, mais ils n’y ont pas touché. Et puis, nous sommes perchés presque au sommet d’une montagne !je ne pense pas qu’ils oseront la grimper.
-mais, messieurs, vu qu’ils ont détruit des villes, pourquoi n’oseront t’il pas a gravir cette montagne ?
-car…ddddrrrriiiinnnggg
la sonnerie retentie.
-allez les enfant, c’est la fin de la journée. Rentrez chez vous. Sachez que si ils nous attaquent, nous nous sommes préparés.

Sur la route.
Tina :c’est quand même dingue ! comment peut-on raser des villes ?
Cyane :…… !j’ai un mauvais présentiment… passe-moi ton livre sur la légende !
Tina : tu t’intéresse à cette vielle histoire ?
Cyane :toi oui, vu que t’as un livre dessus =)
Tine :bon ok
Tina donna son livre à cyane
Cyane :alors…section des héros…biographie…
Tina :alors ?
Cyane :ville d’origine du héros du feu :Yoshilia ! ville d’origine du héros des plantes (omg ce nom) : Yoshara !
Ville d’origine du héros de l’eau :Koopaqua !
Tina :…tu crois que…ça a un lien avec…ce qui se passe ?
Cyane :…en tout cas…si ce n’est que des coïncidences, elles sont étranges…
Tina :attend ! qu’est ce qu’il y a marqué,ici ?
Ville d’origine du héros de l’air :…Skya…
Cyane :…

Chez tina,dans sa chambre…
Cyane :cette histoire est préoccupante…
Tina :espérons que cela ne soit qu’un coïcidence…
-qu’est ce que l’on doit faire ?
-fuir !nous devons les protéger.
Tina : tiens ! mes parents sont rentrés…ils sont au rez-de-chaussée.
-mais où pourrions nous allez ?
-nous ne savons même pas quelles villes ils peuvent attaquer !
Cyane :hé ! c’est la voix de mes parents !
-nous sommes obligés. Le conseil à été clair : les éclaireurs ont repéré l’armée entrain de gravir la montage. Ils seront ici cette nuit.
Tina :QUOI ?
Cyane :oh oh…ce n’est pas une coïncidence…
Tina :bah ! je connais quelqu’un qui va leurs botter le train !suis-moi !
Tina descendu les escalier en 4ème vitesse.
-ayh ! tina ! tu es là //vlan//
elle venait de sortir.
-Mais ?? où va t’elle ?!
Cyane :tina ! attend moi !//vlan//
-…

Cyane :pfff..ou va tu comme ça ?
Tina :à la tour célèste,pardi ! où veut-tu que j’aille ?
Cyane :la tour célèste ?
Tina : regarde, j’ai emporté le livre.chaque héros à un lieu ‘’mystique’’ à lui, par exemple, le volcan de Yoshilia et l’arbre géant de Yoshara ! et bien sûr la cascade de Koopaqua !
Cyane :ok.donc chez nous c’est…la tour célèste !
Tina :regarde !lit ce passage !
Cyane :’’Quand le mal reviendra, les héros
Chercherons refuge dans leurs lieux sacrés.’’
Tina :comme la ville va être envahie…
Cyane : tu pense que le héros va être à la tour !je comprend !

La Tour célèste ! une grande tour blanche qui transperçait les nuages ! rien que son hall donnait le vertige !
Cyane :nous y voilà…à l’intérieur de la tour…
Tina :Mais…il n’y a personne ! pas de héros ?
-oh que si. Le héros est là.
Une vielle koopa sorti de l’ombre.
Tina :ne me dites pas que…c’est vous le héros ?
-moi?non… je ne suis que la viellle gardienne de cette tour.
Cyane :bon,ou est le héros ?
-ici.
Tina :mais nous ne sommes que trois ici !
-exactement.
Les deux :……
-Tina..
Tina :comment vous connaissez mon nom ?
-je le connais. c’est tout. que rescent-tu en ce moment ? je veux dire, en te trouvant ici ?
Tina :eh bien…je ne sais pas… je trouve cet endroit assez…appésant…je m’y sens bien…
Cyane :bizarre, car moi pas du tout…
-toi, c’est cyane, hein ?tu es originaire de koopaqua, c’est ça ?tu préfère…l’eau ?
Cyane :ouais…
Tina :mais pourquoi toutes ces questions ?
-vous n’avez pas compris ?

dehors ils faisant noir.
-où sont les filles ? nous devons partir au plus vite ! d’après le conseil,ils seront là dans 2 heures ; tout les hommes sont sur le front, en train de les attendre…
-attendez…ça me rappelle un paragraphe sur les héros…elles sont peut-être à…la tour célèste !

Tina :Comprendre quoi ?
Cyane :hum…
-ton amie commence, on dirait.
Cyane :mais…ça veut dire qu’elle…est…l’héros de l’air ?
Tina :Quoi ?moi ?
-oui.
Tina :…moi ?
Cyane :je vais être jalouse èwé
-il n’y a pas de raison…
Cyane :pourquoi ?
-Hier…n’as tu pas rêvez de koopaqua ?
Cyane :…si…
-ne ressentais tu pas l’envie d’y aller ?
Cyane :…si…
Tina :ça veut dire que…elle…est l’héros de l’eau ?cool !
Cyane :quoi ?
-maintenant, vous devez fuir. loin d’ici. N’allez pas dans d’autres villes contenant les autres héros. Fuyez
-Tina !Cyane !
Cyane :ah ! nos parents !
BOUM BAMMMM
-oh non…ça a commencé…vite !

-decsendez de ce coté de la montagne ! vite !!

-allez les enfants ! vite !
Cyane :Mai…on ne peux pas les laisser !! ils vont se faire massacrer !
C’est vrai que, dans la ville, ça combattait dur.
Un groupe(de méchant) se dirigeait vers la tour.
???: (un koopa à la voix de ténor) toi !la vielle ! je suis assez en colère de ne pas avoir trouvé l’héros de l’eau à Koopaqua ! alors tu va me dire ou il se trouve, lui et son copain l’héros de l’air !
-Je ne dirais rien. Pas tant que tu ne t’excusera pas de m’avoir traité de vielle !

Stin

???:on aurait rien plus tirer d’elle. De toute façon, notre 2ème groupe va les intercepter.

-allez les enfants ! plus vite !
Cyane :on fait ce qu’on peux !
Soudain,il y eu une explosion près d’eux qui les souffla sur le coté.

???Surprisedù croyez vous allez comme ça ?

plusieurs koopas les immobilisèrent
Tina :hé laissez nous !
Bam
Les deux filles furent asommés.
-ne faites rien à nos enfants !
???:ah. J’ai failli vous oublier. Executez-les !

???:si je calcule bien…plus que 2 ! ahahaha!

A suivre…
___________________________________________________________

Taux de Survie :
Max Yadram : 10%
Léo Astaroth : 10%
Tina Trafalgar : 10%
Cyane Koopa : 10%
??? : 100%
??? : 100%
??? : 100%
Yexxar : 0%

Ps : Oni a écrit le chapitre , on va se relayer un chapitre chacun

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: The Eight Fragments le Sam 17 Oct - 21:22

Tina

avatar
Kooper
Kooper
J'ai tout lue d'une traite... Ouais bon, c'est que 2 chapitres pour le moment, ok XD
J'aime beaucoup mon perso o/// Et le contexte est génial également, donc je te dis bon courage pour la suite et j'ai hâte de voir la suite!

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: The Eight Fragments le Dim 18 Oct - 13:01

Luphomius

avatar
Toudou
Toudou
Enfin un feedback °w°
Merci Yoshi je commençais a penser que personne n'avez vu le topic ;w;

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: The Eight Fragments le Mar 27 Oct - 21:50

j'aime bien ces deux chapitres ^^ (en même temps c'est moi qui est fait le 2ème x) mais j'aii hâte de voir le prochain que tu va faire! ^^

n'hésitez pas à poster vos avis (positifs ou négatifs) et à critiquer certains détails (compliqués à comprendre ou ''trop facile'' (n'est ce pas kssu x)) tel que l'orthographe par exemple (please mariofan sois indulgent) avec déja une centaines de vues (oO) aidez-nous à nous améliorer pour que votre lecture soit plus agréable ^^ merci d'avoir lu^^ (et surtout n'hésitez pas à poster un commentaire,constructif ou...péjoratif x)

et merci Yoshi(tina maintenant) pour ton commentaire ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendoflink.forumactif.org/

7 Re: The Eight Fragments le Mar 27 Oct - 23:24

Tina

avatar
Kooper
Kooper
Bon, j'vous ai fait quand même une petite critique, le prennez pas mal hein, je suis encore assez gentille sur ce coup-là ^^
-Une présentation assez difficile à lire, pensez à aérer vos textes, là c'est des patés et puis des fois, y a une ligne toute seule... Pensez des fois aussi à faire des paragraphes et des alinéas en début de paragraphe!
-La ponctuation, je vous en supplie... Mettez des majuscules, des virgules et des points.... PITIEEEE
-La narration!!!! Pitié, y a beaucoup trop de dialogues pour pas assez de narration, ça fait vide..
-Pensez à mettre par exemple les actions et la narration en gras, les pensées en italique et à souligner ou mettez en majuscules les noms des persos qui parlent si vous voulez faire une rédaction comme une pièce de théatre.
-Et comme déjà dit: Pensez à vous relire, et faites gaffe à l'orthographe, conjugaison j'me tais, chuis nulle aussi, mais si vous hésitez sur un mot, allez checker sur Google, ça prends deux secondes!
Je sais que la petite critique que je vous fais fais plus penser à un devoir de français qu'à une fiction faite pour le plaisir, mais please, si vous faites une fic... Faites le pas, c'est quand même un peu baclé, après je dis rien pour l'histoire et tout ça, c'est nickel, c'est vraiment la présentation et la narration qui est mauvaise!

EDIT: Encore une chose: C'est une fiction... Ne. Mettez. Pas. De. Smiley! Exprimer. Les. Emotions. Et. Sensations. Des. Personnages. Par. De. La. Narration. Ou. Des. Actions! Merci!
Sur ce j'ai terminée!

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: The Eight Fragments le Mer 28 Oct - 12:46

Nexius

avatar
Admin
Admin
Tina a tout dit. Je n'ai pas tout lu. Ce n'est pas du tout aéré. On dirait un gros pavé.On ne différencie pas les dialogues de la narration.
J'attends une "restructuration" pour reprendre la lecture ^^

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: The Eight Fragments le Mer 28 Oct - 16:28

euh..ok critique enregistré x3 je suis entrain de modif le 2ème chaoitre ^^

et vous verrez les prochains chap. seront surement meillleur ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendoflink.forumactif.org/

10 Re: The Eight Fragments le Ven 30 Oct - 15:12

Normalement c'est bon! j'ai réécrit le 2ème chap (et du coup il est devenu affreusement LONG) mais j'éspère qu'il vous plaira! je l'ai envoyé à grigri,il ne devrait pas tarder à éditer le post. encore merci pour vos critiques^^

Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendoflink.forumactif.org/

11 Re: The Eight Fragments le Sam 21 Nov - 19:26

Bon. voici le chat-pitre 2 réécrit tant attendu x3 (il est pret depuis 1 mois mais grigri n'a pas modif le chapitre...)donc je le poste.

savourez x):

Chat-pitre 2 : 2 pour le prix d’1

Presque au sommet de la Montagne Isséau, dans la ville de Skya, Tout semble paisible.
Cette ville, bien que quasiment au sommet d’une montagne, est une des plus agréable et est notament connu pour son panorama extraordinaire sur toute la région. Ses bâtiments, bien que tous de la même couleur, sont caractéristiques de la région et attire nombre de touriste mais la véritable chose à voir et à ne pas manquer (bien qu’elle soit difficilement manquable) c’est la grande (immense même) Tour Célèste ! Une énorme tour imposante qui domine le village et qui se trouve pile au sommet de la montagne.
J’aimerais vous dire davantage de choses, mais on dirait que le calme quasi-permanent de cette ville est sur le point d’être troublé…


Dans cette école de Skya, une des plus prestigieuse de la région, les cours y sont très…comment dire… éxigeant. Et certains craquent sous la pression, ce qui malheureusement est courant… (et désolé si ce que je vous dit n’a rien à voir avec l’histoire)et je… mais ?Où est mon… EH !

Deux jeunes filles, Une Yoshi vert pomme et une Koopa à carapace bleue (moi) étaient dans la cour.

La yoshi vert pomme, prénommé Tina était perché dans un arbre, avec…MON JOURNAL INTIME ???
-RENDS-MOI MON JOURNAL TOUT DE
SUITE !!!!
Elle m’a encore volé mon journal intime ! c’est pas possible ! au fait, moi, c’est Cyane. Comme la couleur mais avec un E.
-non, répondit-elle avec un sourire malin, je vais le lire d’abord.
-NE FAIS PAS CA !!!!
-je vais me gêner tiens ! alors, première page…
elle commença par ouvrir le livre délicatement…
-NE LE LIT PAS !!!
elle commença à lire la première page.
-oh…intéressant…
-OK TU L’AURA VOULU !!!
je voulais à tout prix lui reprendre mon journal car il y a …euh… des trucs personnels dedans.
-et comment va tu venir là ? tu sais grimper au arbres ?je te rappelle que tu as le vertige, dit-elle avec son sourire malicieux encore une fois.
-GGGRRRR !!!
elle ne perd rien pour attendre, me disais-je.
Une voix nous imtterompit.
-Qu’est ce qui ce passe ici ?
Cette voix, nous la reconnaîtrions entre mille. Cette voix d’homme, bien grave.
-argh ! le directeur ! tiens ! je te le rend !t’as de la chance !
elle me lança rapidement mon journal que je rattrapa au vol pendant qu’elle descendit de l’arbre en 4ème vitesse.
-umpf…merci, répondit-je avec une pointe d’ironie. Une pointe seulement.
-un jour, j’y arriverais…à le lire…
-compte sur moi pour t’en empecher.
Sur ce, le directeur, un grand Koopa à carapace rouge, habillé dans son habituel costar cravate, arriva à notre niveau.Cet homme était le plus puissant de la ville, donc le plus respecté.même si il est le directeur, tout les élèves l’admirent.
-allons les enfants, j’ai entendu crier . qu’est ce qui s’est passé ?
-M’sieur, on est plus des enfants, on a 17 ans../
-désolé, mais en vous voyant vous chamailler, dit-il en riant.
Nous laissâmes toutes les deux échapper un petit grognement.
DDDRRRIIINNNGGG
La sonnerie retentit alors avec force.
-ah ! la récréation est terminé ! retour en cours !
soudain, un personne arriva dans la cours à bout de souffle. Cétait un jeune koopa à carapace verte habillé comme un… coureur. Il semblait épuisé et …blessé ?
-messieurs…pfff…le directeur…pff…un message…pff…pour vous…pfff…
il était tellement épuisé qui ne pouvait presque pas parler.
-venez par là ,nous serons plus tranquille…
le directeur et son invité se dirigèrent vers le bureau du premier.
-cyane,tina, allez en cours !
-ah euh..oui messieurs…

Moi,j’en était toujours résté sur l’histoire de mon journal. C’est vrai,quoi ! on ne lit pas les journaux des autres !
cyane :faut que je trouve une autre cachette maintenant…
Tina :bah. Je vais le trouver comme d’hab
Dit-elle avec son sourire malin… je commence à le détester, ce sourire.
Cyane :oui mais cette fois-ci…
-LES FILLES
-oui messieurs.

Nous sommes en ce moment en cours de Mathématiques, Dans notre petite classe. Elle était simple. Papier peint blanc, avec rien du collé dessus. Des fois, regarde un de ces murs me donnent le blues…heureusement que la classe est la mieux éclairé ! ah ! la prof vient de dire quelque chose. Les Maths, c’est la matière que je déteste le plus, malheureusement. En plus, notre prof, Mme jenarrivejamaisàretenirsonnomcarilestropcompliqué nous donne des trucs super compliqués sans nous expliquer et nous donne des interrogations sur d’autres trucs que nous n’avons pas encore appris ! Je me demande des fois si elle ne fait pas ça juste pour nous voir nous planter…

le prof :aujourd’hui nous allons voir les équations à 10 inconnues. Vous allez voir, c’est facile.
-pitié pas des équations… pensais-je avec désespoir.
La prof écrivit une équation au tableau.
-Si je dit : X+YxZ+3L-D2(au carré)x5G+H-RxT+(-A), ça fait combien ?
Tout le monde avait les yeux grands ouverts. Ils étaient tous silencieux, fixant la prof en se demandant sûrement : ‘’Quand est-ce que le cours est fini ?j’ai besoin d’une aspirine…’’
-alors ? dit la prof avec un sourire touchant presque ses oreilles.
-256,madame ! répondit une petite voix.
-Bien hervé !dit la prof qui perdit son sourire. déçue que quelqu’un ai trouvé la bonne réponse. C’est officiel, elle est sadique.
Comme vous l’avez sûrement deviné, ce hervé est la tête de la classe.
Sur ce,Tina lâcha : comment il a fait ??
La rpof l’ignora totalement, ne la regardant même pas. Je vous jure !
-en voici une autr//TOC TOC TOC //
elle fut interrompu. Quelqu’un venait de frapper à la porte. Qui peut bien OSER nous interrompre ? se demande la prof.
-c’est ouvert !
le directeur entra alors dans la classe, pochette dans la main, avec une mine pas très joyeuse. Tout le monde se leva et dirent en chœur la classique phrase :
BOUJOUR MESSiEURS LE DIRECTEUR !
Ce dernier ne décrocha même pas un semblant de sourire. Ça devait être grave.
-oui bon, asseyez vous. Je suis venu vous voir car il s’est passé un chose très grave.
Effectivement, C’EST grave.
-Oui, Elle a failli lire mon journal intime !lançais-je.
-failli, juste… répondit Tina avec amertume.
-ce n’est pas de ça que je parle ! reprenons…
le directeur sortit plusieurs images de sa pochette et en colla 2 au tableau.
-Voilà.dit-il. A gauche, c’est la ville de Yoshilia, et à droite, Yoshara.
-‘sont pas foulé sur les nom.
-chut !
Les deux images montraient 2 belles villes colorés en pleine de vie. La 1er était au pied d’un volcan éteint, la 2ème au milieu d’une forêt. Des lieux radicalement opposés.

Le directeur colla deux autres images.
Sa voix devenait de plus en plus grave.
-Il y a quelques jours…une étrange armée à envahie la région… et les villes de Yoshilia et Yoshara ont été… complétement rasé.
Tout le monde lacha alors un gros :QUOI ???
les 2 autres images ne montrait que des ruines. Yoshilia, la ville du volcan n’était plus qu’une montagne de pierre, et Yoshara, une plaine. Il n’y avait plus que quelques arbres encore debout, dont un arbre géant.

Soudain, quelqu’un fit irruption dans la salle.
Décidément !
-le messager de tout a l’heure ! remarqua Tina.
Le directeur prit un air horrifié. Pas bon signe.
-les enfants, Dit-il lentement, je viens d’apprendre que la ville de Koopaqua a aussi… disparu de la carte…
un silence de plomb s’abattu sur la classe.
-koopaqua ?c’est ma ville d’origine… pensais-je. Je fus saisi par une étrange sensation…
j’y suis né, mais je n’y suis resté que très peu de temps. Je n’en ai quasiment aucun souvenir.
Le directeur colla deux images que lui venait de passer le messager.
-koopaqua, la célèbre ville balnéaire, s’est transformé en marais de pierres… dans aucunes des 3 villes il n’y a eu des survivants…
Après un silence de quelques minutes, quelqu’un posa une question.
-et nous, messieurs ? Skya, notre ville, est la plus proche de Koopaqua !
Cette question était juste. Allons nous être visé à notre tour ?
-eh bien…nous avons des raison d’espérer ne pas être envahi. Il y a des villes plus proches de Yoshara que Koopaqua, mais ils n’y ont pas touché. Et puis, nous sommes perchés presque au sommet d’une montagne !je ne pense pas qu’ils oseront la grimper.
Un peu Maigres, comme argument.
-mais, messieurs, vu qu’ils ont détruit des villes, pourquoi n’oseront t’il pas a gravir cette montagne ?
et Toc.
-car…ddddrrrriiiinnnggg
la sonnerie retentit.
-allez les enfant, c’est la fin de la journée. Rentrez chez vous. Sachez que si ils nous attaquent, nous nous sommes préparés.

Les cours étaient fini.Comme Tina et moi habitions dans le même quartiers, nous parcourions le même trajet.
-c’est quand même dingue ! comment peut-on raser des villes ?s’exclamat Tina.
Je ne l’écoutais pas. Un détail m’avait frappé dans l’annonce du directeur, mais je ne sais pas lequel…h é…ça me rappelle quelque chose…
-j’ai un mauvais préssentiment… passe-moi ton livre sur la légende! Demandais-je alors à Tina.
-tu t’intéresse à cette vielle histoire ?répondit cette dernière.
-toi oui, vu que t’as un livre dessus, dis-je avec un sourire malicieux. VENGEANCE !
-bon ok.
Tina me donna alors son livre.
Je me mit à parcourir les pages de ce grand livre. Comment un livre peut-il raconter tant de trucs sur une histoire ?
-alors…section des héros…biographie…
-alors ?demanda-t-elle avec un peu d’impatience.
-ah voilà ! j’ai trouvé ! ville d’origine du héros du feu :Yoshilia ! ville d’origine du héros des plantes: Yoshara !
Ville d’origine du héros de l’eau :Koopaqua !
-…tu crois que…ça a un lien avec…ce qui se passe ? questionna-t-elle,perplexe.
-…en tout cas…si ce n’est que des coïncidences, elles sont étranges…
-attend ! qu’est ce qu’il y a marqué, ici ?
Ville d’origine du héros de l’air :…Skya…


Tina et moi étions dans la chambre de cette première. Nous étions très perplexe par rapport à ce que nous avons appris dans ce livre.
-cette histoire est préoccupante… dis-je avec inquiétude.
-espérons que cela ne soit qu’un coïncidence…
Soudain, nous entendîmes de fortes voix venant du rez-de-chaussé de la maison.
-qu’est ce que l’on doit faire ?
-fuir !nous devons les protéger.
Tina reconnut les voix.
-tiens ! mes parents sont rentrés…ils sont au rez-de-chaussée.
D’autres voix encore.
-mais où pourrions nous allez ?
-nous ne savons même pas quelles villes ils peuvent attaquer !
Cette fois-ci c’est moi qui reconnut les voix.
-hé ! c’est la voix de mes parents !
les voix était…comment dire…inquiète.
-nous sommes obligés. Le conseil à été clair : les éclaireurs ont repéré l’armée entrain de gravir la montage. Ils seront ici cette nuit.
Nous étions abasourdit par ce que nous venions d’entendre. Allons-nous être massacrés, détruit comme les autres villes ?
-QUOI ?cria Tina
-oh oh…ce n’est pas une coïncidence…
Soudain, mon amie prit une expression rassuré. Confiant.
-bah ! je connais quelqu’un qui va leurs botter le train !suis-moi !
Tina descendu les escalier en 4ème vitesse, manquant de rater une marcher et de s’étaler par terre.

-ah ! tina ! tu es l… avait commencé la mère de cette dernière. Mais cette dernière ne l’écouta point et claqua la porte.elle venait de sortir.
-Mais ?? où va t’elle ?!
-tina ! attend moi ! dis-je en descendant les escaliers à mon tour. Je ne fis point attention aux adultes et claqua la porte comme Tina.
Nos pauvres parents n’y comprenait rien.


pfff.. où va tu comme ça ? lui demandais-je.
Il commençais à faire nuit.je me demandais ou est-ce qu’elle pourrais bien aller ?
-à la tour célèste,pardi ! où veut-tu que j’aille ?
-la tour célèste ?Pourquoi ?
-regarde, j’ai emporté le livre de la Légende. Chaque héros à un lieu ‘’mystique’’ à lui, par exemple, le volcan de Yoshilia et l’arbre géant de Yoshara ! et bien sûr la cascade de Koopaqua !
Je ne comprenait pas trop. Un lieu mystique ?
-…et donc chez nous c’est…la tour célèste !
regarde !lit ce passage !
elle me tendit le livre j’ai put lire brièvement :
-’’Quand le mal reviendra, les héros
Chercherons refuge dans leurs lieux sacrés.’’
-comme la ville va être envahie…
-…tu pense que le héros va être à la tour !je comprend !
c’est sur que, dit comme ça, c’est logique. Même si j’ai pas trop compris.

Nous voilà donc au pied de La Tour célèste ! (et je vais reprendre la description là ou je l’avais arrêté ! youpi !) La tour célèste est la principale attraction touristique de Skya. Mais l’entrée y était interdit. Les touristes s’en fichaient, l’exterieur était assez beau pour eux. La Tour Célèste est Donc une Grande tour blanche, tellement grande qu’elle perce les nuages ! personne ne sait combien elle mesure. Personne n’a e le courage de monter jusqu’en haut, pas même le héros de l’air, paraît-il. Personne ne sait ni qui ni quand elle a été construite. Elle a été construite en même temps que le village, mais personne ne sait depuis quand skya existe. Revenons à la tour. Elle était toute blanche, quelque soit les circonstances. Tout les long de sa paroi était gravé d’étrange symbole. Personne ne connaît leur signification, et personne ne veut le savoir, étrangement.

Nous entrâmes directement dans la tour. Bizarrement, il y avait quelqu’un pour garder l’entrée, mais , bien qu’il nous ai vu, il nous a laissé entrer. J’aime pas ça…

-nous y voilà…à l’intérieur de la tour…
-Mais…il n’y a personne ! pas de héros ?
C’est vrai. Le hall de la tour était immense. De grandes fenêtres parcouraient les paroi circulaire du hall. Il y avait un grand escaliers sur le coté gauche de l’entrée qui longeait le mur jusqu'à l’étage supérieur. A environ 20 M au dessus de nous .
-oh que si. Le héros est là.
Nous sursautâmes en entendant cette voix.
Une vielle koopa sorti alors de l’ombre… marchant lentement vers nous.
-Ne… me dites pas que…c’est vous le héros ? dit Tina avec hésitation.
-moi?non… je ne suis que la vielle gardienne de cette tour.
Une gardienne ?bah.. logique…mais alors.. ?
-bon,ou est le héros ? lui demandais-je.
-ici.
-mais nous ne sommes que trois ici ! fit remarquer Tina.
-exactement.
Ses arguments nous déstabilisaient un peu…
-Tina.. reprit-elle
-comment vous connaissez mon nom ?
-je le connais. c’est tout. que ressent-tu en ce moment ? je veux dire, en te trouvant ici ?
Drôle de question. Moi, même si je trouve cet endroit joli, je n’aime pas trop y être…
-eh bien… commença t’elle après un silence, je ne sais pas… je trouve cet endroit assez…appésant…je m’y sens bien…
-bizarre, car moi pas du tout… dis-je.
-toi, c’est cyane, hein ?tu es originaire de koopaqua, c’est ça ?tu préfère…l’eau ?
Houlà… son interrogatoire commence à devenir lourd… mais oui, j’aime bien l’eau. Je suis vice championne de natation de la région, quand même ! (le premier avait triché)
-ouais… répondis-je quand même.
-mais pourquoi toutes ces questions ?
ah je suis pas la seule à me poser des question…euh…
-vous n’avez pas compris ?
Y a pas de risque.

Pendant ce temps là, la nuit venait de tomber dehors. Nos parent étaient entrain de nous chercher.
-où sont les filles ? nous devons partir au plus vite ! d’après le conseil, ils seront là dans 2 heures ; tout les hommes sont sur le front, en train de les attendre…
-attendez…ça me rappelle un paragraphe sur les héros…elles sont peut-être à…la tour célèste !

Revenons à nous. Bien qu’il fasse nuit, nous étions éclairés par de nombreuses torches dans la tour.
-Comprendre quoi ?
mon cerveau était en train de bouillir. Qu’est ce qu’il y avait à comprendre ?
Cette vielle n’est pas le héros, nous ne sommes que mais elle soutient que le héros est là. cela veut dire que… le héros est… une de nous deux? Tina…elle se sent très bien ici. Comme si elle était…attirée par cette endroit sans s’en rendre compte. Mais alors…
-ton amie commence à comprendre, on dirait. Remarqua la vielle.
-mais…ça veut dire qu’elle…est…l’héros de l’air ? dis-je avec surprise.
-hein ? Que…Quoi ?Moi ? s’interrogea Tina.
-oui.
Le calme de la vielle dame était très déconcertant…
-moi ?mais…je n’ai rien de spécial ! je suis juste une… Yoshi ordinaire !
-je vais être jalouse… dis-je sans m’en rendre compte !
-il n’y a pas de raison… me dis la vielle dame.
-pourquoi ?
-Hier…n’as tu pas rêvez de koopaqua ?
ça y est. Elle reprend son interrogatoire chelou. Quelle question !mais…attendez…elle a raison !
-…si…
-ne ressentais tu pas l’envie d’y aller ?
mais c’est quoi ces question à la noix ? mais ! elle a encore raison…houla…
-…si…
-ça veut dire que…elle…est l’héros de l’eau ?cool ! comprit Tina
-quoi ?
Le temps s’était comme figé. Je ne comprenais pas ce que venais de dire Tina. Moi ? héros de l’eau ? certes je suis vice-championne de natation de la région mais de là a dire héros de l’eau…et puis… comme l’as dit Tina, Je n’ai rien de spécial…remarque, je suis originaire de Koopaqua… tout ceci est-il vrai ?
-mais, madame, Cette ville est grande, j’aurais pu devenir ami avec n’importe qui d’autre quelle ! comment ça ce fait que l’on soit ami ? interrogea Tina
-hum…j’ai du mal à comprendre ta question.. Mais…les Héros se reconnaissent.
C’est-à-dire qui si un héros en voit un autre, même si il n’a jamais vu l’autre ni entendu quoi que ce soit sur l’autre, il sait que c’est un Héros. Bien sûr, ça ne marche que si le héros lui-même sait qu’il en est un. Dans le cas contraire, les héros sont attirés entre eux. Vous vous êtes rencontrés te vous vous êtes tout de suite entendu.

Quand même, quel hasard…hum… le scénariste est vraiment nul.
La vielle avait une mine grave, maintenant. Sérieuse.
-maintenant, vous devez fuir. loin d’ici. N’allez pas dans d’autres villes contenant les autres héros. Fuyez.
-Fuir ? mais pourquoi ? demanda Tina.
-Cette étrange armée… vous savez qu’elle à attaqué Yoshara, Yoshilia et Koopaqua. Il n’y a eu que très peu de survivants. Les héros n’en faisait pas partie.
-ils…sont…morts ?dis-je non sans mal.
-…non… vous le sauriez, sinon. Vous êtes tous liés… par…Votre Fragment du Mal.
Personne ne dit un mot. J’avais complètement oublié, ce truc. Pourtant, c’est la chose principale de la Légende… ‘’Une fois vaincu, L’âme De l’antique Terreur Fut divisé en 9 partie (d’où le titre 8, je sais très logique) Par les 8 héros. Ces derniers en prirent 1 chacun et les cachèrent là où personne ne pourra les trouver’’ (chapitre VIII, paragraphe 5,ligne 1 à 4) Mais il n’est mentionné nulle part quel est cet endroit…
Je fus interrompu par la vielle dame :
-vous avez sûrement entendu dire que les héros cachèrent leurs fragments dans un endroit introuvable ?
-oui…
nous étions toutes les deux, Tina et Moi, déconcerté par ce que nous venions d’entendre. Nous n’écoutions pas vraiment la vielle dame.
-Cet endroit…Connu d’eux seul…même les héros eux-même n’y ont pas accès. Personne n’y a accès.
-un…un tel endroit existe ? fis remarquer Tina.
-oui. Personne n’y a accès, mais tout le monde l’as. Les héros ont caché leurs fragments dans…hum…je ne vais pas le dire. Je vais laisser les personne qui nous lisent de le deviner.
Hein ?quoi ? qui nous lisent ? qu’est-ce qu’elle raconte encore ?
Soudain, nous entendimes des voix. C’était nos parents.
-Tina !Cyane !
-ah ! nos parents !
BOUM BAMMMM
Nous entendîmes alors un v&carme assourdissant. Des noms de sort, des explosions, des maisons détruites.
-oh non…ça a commencé…l’armée attaque Skya. Vous devez fuir ! ils ne sont pas ici par hasard. C’est vous qu’ils veulent ! fuyez !cria la vielle dame.
Elle ouvrit une porte à l’autre bout de la salle et dit :
-descendez de ce coté de la montagne ! vite !!
-Mais…et vous ? et…les autres ? Dit Tina.
-ne vous en faites pas. Notre priorité à tous, c’est de vous mettre à l’abri.

Nous nous éloignâmes de Skya par l’autre versant de la montagne en courant. Courir en pente, c’est pas pratique.
-allez les enfants ! vite !Nous avons plusieurs heures de marche à faire avant d’arriver en bas.
-Mais…on ne peux pas les laisser !! ils vont se faire massacrer ! criais-je.
-Rappelez vous de ce qu’a dit la gardienne ! nous devons vous mettre en sécurité.
C’est vrai que, dans la ville, ça combattait dur. Des explosions et attaques à tire-larigot.

Pendant ce temps,Un groupe(de méchant) se dirigeait vers la Tour.
-toi !la vielle ! je suis assez en colère de ne pas avoir trouvé l’héros de l’eau à Koopaqua ! alors tu va me dire ou il se trouve, lui et son copain l’héros de l’air ! dit un koopa à la voix de ténor.
-Je ne dirais rien. Pas tant que tu ne t’excusera pas de m’avoir traité de vielle ! dit la vielle avec calme.

Et s’en est fini d’elle. Une attaque et une étoile de plus au havre.

-on aurait rien plus tirer d’elle. De toute façon, notre 2ème groupe va les intercepter. Dis le koopa à la voix de ténor.

-allez les enfants ! plus vite !
-on fait ce qu’on peux !hé… mais…attendez…vous.. vous saviez ?Pour ce que nous sommes ?
après un silence, mon père dit :
-eh bien, oui, nous la savions. Depuis le début. Nous sommes héros de génération en génération dans la famille . avant ta naissance, c’était moi. Et avant moi ton grand-père, etc.. la mission se transmet dans la même famille.D’ailleurs… les héros d’origine étaient tous de la même famille. Enfin, ils étaient cousins. Donc c’est ce qui explique aussi le lien…vous deux,toi et Tina, êtes des cousines…hum…trèèèèèèèèèès éloignés, mais cousines. même famille…
mais pressons ! il y a…
Soudain, il y a une explosion près de nous. Nous sommes soufflés comme des feuilles sur le coté.
-ouah…qu’est ce qui s’est passé ? dis-je.
J’avais mal, j’étais bléssé. Qu’est ce qui à provoqué cette explosion ? c’est alors que je vis un groupe de personne se diriger vers nous. Celui tout devant, sûrement le chef,dit :
???: où croyez vous allez comme ça ? Vous croyez que vous pourriez nous échapper ?
Humpf…ridicule. Dis l’inconnu avec un sourire…malsain.

Le Koopa claqua des doigts et sa troup nous immobilisèrent au sol.
-hé laissez nous ! cria Tina
-manquerais plus que ça. Répondit le koopa.
Je sentit en coup derrière la tête, puis plus rien.ils venaient de nous assommer.
-ne faites rien à nos enfants ! dirent déséspérément nos parents.
-ah. J’ai failli vous oublier. Executez-les ! dis impitoyablement le Koopa.
Puis, à ces mots :
-si je calcule bien…plus que 4 héros maintenant!! ahahaha!!!

A suivre…

ça fait un peu beaucoup x3 mais ça valait le coup Very Happy

merci D'avoir lu ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendoflink.forumactif.org/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum